Perpignan sera bientôt chauffée aux déchets

Le Sydetom66, Dalkia et TIRU ont monté une solution énergétique pérenne pour les infrastructures perpignanaises : un réseau de chaleur haute température alimenté par l’énergie des déchets et relié aux écoles, hôpitaux et industries de la ville.

Avec le soutien de l’Ademe et de la région Occitanie, le Sydetom 66* s'est associé à TIRU et Dalkia pour concevoir, construire et exploiter un réseau de chaleur reliant l’Unité de Valorisation Energétique des déchets de Calce à la métropole de Perpignan.

* Syndicat Départemental de Transport, de Traitement et de Valorisation des Ordures Ménagères du Département des Pyrénées Orientales

Le centre de valorisation des déchets de Calce où est produite la chaleur à plus de 100°

Un projet d’économie circulaire au service du territoire

Dalkia et TIRU ont imaginé une solution sur-mesure pour le territoire perpignanais : utiliser l’énergie contenu dans les déchets des habitants pour fournir de la chaleur et du froid aux infrastructures du territoire. Ainsi, le cercle de l’économie circulaire est bouclé en local. De plus, en utilisant la chaleur « fatale » produite par la combustion des déchets, nous substituons les énergies renouvelables aux énergies fossiles et réduisons les émissions de CO2. Le taux d’EnR compris dans l’énergie distribuée sera de 90% et assurera un mix énergétique de qualité.

Le tracé du réseau de chaleur urbain

TIRU, le producteur de chaleur

L’unité de valorisation des déchets de Calce, située à une dizaine de kilomètres de Perpignan, traite depuis 15 ans 240 000 tonnes de déchets ménagers et hospitaliers par an. L’unité exploitée par TIRU et appartenant au Sydetom66 fournit à EDF 115 000 MWh d’électricité par an. Les installations actuelles vont connaitre des modifications pour pouvoir augmenter leurs performances énergétiques et produire de la chaleur à plus de 100 degrés.

Le Sydetom 66, le propriétaire des installations et le constructeur du réseau de transport

Le Sydetom 66 à l’initiative du projet, est chargé de construire les 11 km de réseau de transport séparant l’usine de Calce de la Métropole de Perpignan. Il traversera les communes de Calce, Bachas, Baho, et Saint-Estève où la chaleur haute température transitera par le local d’échange de Torremila.

Dalkia, le distributeur d’énergies

En arrivant à Perpignan, la chaleur sera distribuée par le réseau exploité par Dalkia auprès du chocolatier Cémoi, à la Clinique Mutualiste Catalane, à l’école Hélène Boucher, l’école Léon Blum, à l’espace aquatique Arlette Franco et au Centre Hospitalier de Perpignan. Ce dernier profitera également d’un froid d’origine renouvelable grâce à l’installation d’un groupe à absorption. L’ensemble des installations sera relié au Desc, centre de pilotage de la performance énergétique de Dalkia, pour optimiser le fonctionnement du réseau et suivre les consommations en temps réel.