Agathe Legrand, Ingénieur financier TIRU

Agathe Legrand, 25 ans, a intégré TIRU en septembre 2015, après être passée par la Direction financière d’EDF. Au cœur de son métier d’ingénieur financier : le montage des dossiers d’appels d’offres du groupe. Pour la jeune femme, parvenir à proposer l’offre la plus intéressante pour le client passe notamment par l’innovation.

Maîtriser la rigueur des chiffres

Photo : Camille Buand

Agathe Legrand travaille au sein d’une équipe projet en réponse aux appels d’offres.

Elle est chargée de la partie financière et notamment du montage du business plan et des financements. 

En analysant toutes les données financières de l’exploitation du site (une équipe de chiffreurs lui transmet tous les éléments liés aux charges) et, si besoin, de sa partie investissement, l’équipe doit définir le prix qui sera remis au donneur d’ordre. 

Croiser les chiffres et les données va permettre de déterminer l’offre qui sera la plus intéressante pour le client, tout en respectant le seuil de rentabilité fixé par TIRU. 

Activer les leviers innovants

Réactivité et respect des délais constituent quelques uns des maîtres-mots du métier d’Agathe.

Grâce aux savoir-faire internes, TIRU est également en mesure de proposer des services différenciants, complémentaires à la demande initiale. Par exemple, optimiser la production et la vente d’énergie en raccordant l’usine à un site agricole : au-delà des aspects écologiques, cela constitue aussi un gisement d’emplois locaux. 

« Au final, chaque dossier est particulier et nous redoublons d’efforts pour différencier notre offre, y compris sur les aspects financiers. »

Un premier succès !

Le premier appel d’offres finalisé auquel Agathe a pris part a reçu un accueil positif du client (contrat de renouvellement de Saint-Barthélemy). La jeune femme a donc déjà pu savourer un succès remporté collectivement : 

« C’est une grande satisfaction d’avoir contribué à ce projet. Les collaborateurs de TIRU forment une équipe soudée, animée par la passion de leurs métiers. Tous les services interagissent. Pour les nouveaux venus, les collègues sont toujours à l’écoute et prennent le temps d’expliquer. C’est très enrichissant de comprendre ce qui se cache concrètement derrière les chiffres : le fonctionnement d’une usine, comment les déchets sont transformés en énergie... C’est forcément un sujet utile et enthousiasmant. »