Smart Factories : les usines du futur arrivent !

Afin de faire évoluer ses installations vers des usines 4.0, TIRU a créé un département d’analyse opérationnelle (DAO) au sein de la Direction Technique Ingénierie. Sa mission? Assurer la convergence entre la maîtrise industrielle et la puissance des nouvelles technologies du numérique afin de booster l’efficacité des usines. Une révolution déjà à l’œuvre chez TIRU.

Twin, l’avatar qui optimise les performances

Photo : David Blondin

À partir des données propres à l’usine, l’outil de modélisation Twin (TIRU Waste Innovation Navigator) lui créé un double virtuel, parfaitement identique. Grâce à ce « jumeau », toutes les hypothèses d’optimisation de la performance vont pouvoir être testées en instantané. Par exemple, en modifiant le réglage de certains équipements, les tonnages à l’instant T, ou encore en transformant certains équipements, quels gains obtient-on en termes d’efficacité énergétique et environnementale? Twin, en cours de déploiement sur toutes les exploitations TIRU, mesure tous les impacts pour permettre de choisir la solution adéquate et la plus pertinente économiquement.

« Pour anticiper la réglementation, nous souhaitons atteindre un coefficient énergétique optimal. Cet objectif passe nécessairement par un mix énergétique. Grâce aux simulations de Twin, nous étudions toutes les hypothèses pour nous orienter vers la solution la plus efficiente: ré- seau de chaleur avec vente de vapeur en plus de l’électricité, alimentation d’industriels, de serres… Tous les paramètres sont pris en compte pour calculer la meilleure valorisation énergétique possible, au meilleur coût. »
Damien de Malliard
Directeur adjoint de l’UVE de Gien

L’analyseur des données fines, pour prédire la disponibilité de l’installation

Photo : David Blondin

Dans l’industrie de la valorisation énergétique comme dans toute l’économie, savoir exploiter la data offre une longueur d’avance. Via le développement de son analyseur des données fines, TIRU va collecter, numériser et analyser, en continu et de manière automatisée, certaines données-clés de ses installations. Celles-ci (températures, débits, vibrations…) constituent un référentiel à partir duquel on va pouvoir déceler les facteurs de pannes. Et ainsi réduire les fortuits! 

« Nous disposons de la puissance technologique du digital et de l’expertise pointue des équipes du terrain: notre mission est transversale et collaborative, et loin d’être seulement technique! »
Valérie Hau
Responsable du DAO