Le Sydetom 66, TIRU et Dalkia récupèrent la chaleur de l’UVE de Calce pour alimenter un réseau de chaleur.

Les projets menés par le Syndicat Départemental de Transport, de Traitement et de Valorisation des Ordures Ménagères et Déchets Assimilés du Département des Pyrénées Orientales (le Sydetom 66), la société Dalkia et sa filiale TIRU concourent à la création d’un réseau de chaleur alimenté à 90% par l’énergie issue de la combustion des déchets de l’Unité de Valorisation Energétique (UVE) de Calce.

Très prochainement, des échangeurs thermiques seront installés sur ce site exploité par TIRU. L’énergie ainsi produite par la combustion des 240 000 tonnes de déchets sera récupérée pour être injectée et transportée dans le futur réseau de chaleur.

Le réseau de transport de 11 km sous maîtrise d’ouvrage publique, construit par le Sydetom 66, traversera les communes de Calce, Baixas, Baho, Villeneuve de la Rivière, Saint-Estève ainsi que la ville de Perpignan et acheminera la chaleur jusqu’à un local d’échange. Ce dernier permettra ensuite d’alimenter le réseau de distribution de 4 km créé et exploité par Dalkia pour une durée de 20 ans. Celui-ci assurera la fourniture de la chaleur aux acteurs locaux : le centre hospitalier de Perpignan, la Clinique Mutualiste (La Catalane), l’industriel chocolatier Cemoi, la piscine Arlette Franco et deux groupes scolaires perpignanais. Par ailleurs, le centre hospitalier de Perpignan et le Groupe Cemoi disposeront d’une fourniture de « froid » par l’installation de groupes à absorption adaptés.

Cette installation, alimentée à 90 % par la récupération de chaleur de l’UVE, permettra d’éviter, dans un cadre environnemental et écologique, l’émission de 3 500 tonnes de CO2, soit l’équivalent de près de 2 000 voitures qui seraient retirées de la circulation. Elle permettra d’alimenter en chaleur un potentiel de 5 000 logements. La récupération de cette énergie favorisera également la performance énergétique de l’usine.

Pour Fernand Roig, Président du Sydetom 66, ce projet « prouve encore une fois la volonté du syndicat de développer une énergie compétitive et vertueuse pour ses administrés, en s’inscrivant dans les objectifs de l’économie circulaire et dans une politique environnementale de territoire forte. Avec l’UVE de Calce parfaitement intégré à son environnement, un centre de tri pionnier répondant à l’extension des consignes de tri et le réseau sus visé, nous serons avec l’ensemble éolien implanté à proximité par la CU Perpignan Méditerranée sans oublier le centre de transformation de Baixas alimentant les lignes TGV et THT : un écoparc exemplaire et unique en France. »

Sylvie Jéhanno, PDG de Dalkia et Présidente de TIRU, se réjouit de cette collaboration : « Ce projet illustre les expertises de TIRU et de DALKIA qui, dans une logique d’économie circulaire, valorisent les déchets pour alimenter en chaleur, à un prix compétitif, au cœur du territoire perpignanais, industriels et établissements voisins avec une énergie verte. Nous faisons ici, avec le Sydetom 66, que je remercie pour sa confiance, un pas de plus dans la transition énergétique en développant les énergies de récupération. Dalkia mettra toute son énergie pour faire de ce projet exemplaire une réussite pour le territoire perpignanais.»