L'histoire de TIRU

1922 : La société TIRU, « Traitement Industriel des Résidus Urbains » est créée

La société TIRU est créée à l’initiative de la Ville de Paris. Elle sera l’unique régisseur de ses quatre usines d’incinération (Saint-Ouen, Ivry, Issy-les-Moulineaux, Romainville) qui produisent déjà de l’électricité.

1946 : EDF voit le jour dans le cadre de la loi de Nationalisation

TIRU devient une des composantes de sa Direction de la Production et du Transport.

1950 - 1969 : TIRU modernise les usines de la Ville de Paris

  • Saint-Ouen est le premier site français doté d’un système à feu continu (1954).
  • Issy-les-Moulineaux intègre les fours aux chaudières, innovation technique majeure (1965).
  • Ivry « met à feu » les plus grands fours d’incinération au monde (1969).

1970-1990 : TIRU poursuit son travail de recherche

  • Etudes d’impact sur l’environnement contribuant à l’élaboration des normes de contrôle de l’incinération
  • 1er brevet d’une grille d’incinération française (1985)
TIRU SA est créée le 18 novembre 1985
Créé en 1984, le SYCTOM de l’Agglomération parisienne souhaite confier l’exploitation de ses usines à une société autonome.

1991-1999 : TIRU développe sa présence à l'international...

TIRU construit et exploite le centre multifilières de Mataró. Il devient exploitant de l’usine de Québec (1994) et rachète « Rebuts Solides Canadiens », société montréalaise de collecte et de tri (1995).

... et diversifie ses activités

La diversification s’effectue aussi en France, avec les créations de TIRFER (traitement des mâchefers et des ferrailles) en 1992 et de VALESPACE (tri-recyclage) en 1995.

2000 - 2005 : TIRU élargit son périmètre

  • Acquisitions de CYCLERGIE et PRONERGIES fin 2000, puis de CIDEME début 2003
  • Exploitation de l’usine de Grimsby (via la fililae GOL) au Royaume-Uni depuis 2004, dans le cadre d’un contrat PPP (Partenariat Public/Privé). Ce contrat a été prolongé en 2015 pour 5 ans supplémentaires (soit jusqu'en 2029).

2006 - 2011 : TIRU affiche son engagement écologique

  • Lancement de la signature « créateur d’énergie verte ». 
  • Construction et exploitation d'une unité de valorisation énergétique à Exeter (GB)

2012 - 2013 : TIRU fait de son système de management une priorité

  • Mise en place de l’OHSAS 18001, référentiel de management de la Santé et de la Sécurité au Travail
  • En 2013, l’unité de valorisation énergétique de Grimsby (GB) obtient la triple certification Qualité Sécurité Environnement (QSE)

2014 : TIRU adopte un nouveau logo, déclinaison de celui d’EDF

TIRU marque ainsi sa volonté de s’inscrire de façon plus visible dans l’ambition et la stratégie d’EDF pour une production d’énergies locales renouvelables. La marque TIRU et sa nouvelle charte graphique s’installent ainsi progressivement sur tous les sites anciennement connus sous le nom de leur structure juridique de filiale (Cideme, Cyclergie, Cydel, Ouanalao Environnement, TSI…).

2016 : TIRU s'impose grâce à ses innovations écologiques

  • Dépôt de brevet du four oscillant, une technologie « made in TIRU »
  • Victoire du projet de gazéification des CSR « Terracotta » dans l’appel à projet de l’Ademe
  • Attribution du prix « coup de coeur » des salariés EDF pour l'Ecoserre des Grands Lacs, serre dernière génération alimentée en vapeur d’eau par l’Unité de Valorisation des déchets de Pontenx-les-Forges (40)
Au 31 mai 2016, 75% du capital de TIRU a été acquis par Dalkia
Dalkia est une filiale à 100% du Groupe EDF spécialisée dans les réseaux de chaleur
Fin 2017, Pierre de Montlivault succède à Hervé Druart comme Directeur Général de TIRU

2017 : TIRU poursuit son développement à l'international

Renouvellement de l’accord d’exclusivité entre TIRU et OWS pour le marché français et signature d’un accord pour le marché polonais portant sur la méthanisation des déchets municipaux, pour une durée de 10 ans.